Creartivity

couture, tricot, fimo, scrapbooking, cartes, customisation, tricot dentelle

18 janvier 2009

Lire le japonais en 4 h

Le commentaire de Salsita sur les livres tricot japonais me pousse à éclaircir un point. Autant que les livres japonais pour la couture sont abordables relativement simplement pour quelqu’un qui a déjà cousu 2-3 choses que les livres tricots demandent un chouïa plus d’investissement. Passé ce rite d'initiation la lecture de la suite est simple.

Ne comprennent pas d’un prime abord quelle taille d’aiguille employer, j’ai essayé de trouver la traduction pour « aiguille » en japonais. Et c’est là que j’ai réalisé que j’étais au pied de l’Everest. J’ai mis 4h à trouver un moyen de commencer mon tricot avec la bonne laine et la taille d’aiguille adéquate. Pour commencer, il faut savoir que le japonais est un mélange de caractères différents. Il y a les kani et les kana qui se divisent en 2 groupes, les katakana et les hiragana, le tout agrémenté de romanji. On trouve un bon résumé sur Wikipedia. Donc je finis par identifier mes kanas et déchiffre laborieusement 2 premiers mots. Dur dur par contre de distinguer où commence un mot et où il finit. J'arrive donc laborieusement à lire HAMANAKA. Yesssssss, vite j'entre ce mot dans mon traducteur en ligne japonais-français et là déception :( Ceci n'est pas un mot japonais. Le suivant guère mieux SONOMONO. Le découragement me gagne. Puis je me rappelle avoir vu une adresse web dans le livre, autant l'essayer. Et là, 1ère surprise http://www.hamanaka.co.jp/. Je retrouve mon HAMANAKA. Suivie de la 2ème surprise en bas de page SONOMONO est une gamme de laine. J'ai même trouvé celle qu'ils utilisent dans le modèle du livre. C'est arrivée à la conclusion qu'il est utopique de lire le japonais qu'il m'est apparu qu'il suffisait  de regarder la taille de l'échantillon ce qui va orienter le bon choix laine-aiguille. Les schémas sont faciles à lire.

Posté par Stellie à 14:02 - Un ptit Com ici [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah ben [Merci] pour ces précisions et aussi pour ces recherches qui finalement laissent dire que comme pour les livres de couture, il faut regarder les schémas... Et en tricot, ne pas oublier l'échantillon (ce que je commence à comprendre à mes dépends [Grand Rire])

    Posté par Salsita, 19 janvier 2009 à 12:33

Poster un commentaire